• Charlotte Karila Vaillant

Le podcast est-il fait pour vous ?

Dernière mise à jour : 16 nov.




Avec 15 millions d’écoute par mois en France dont près de 6 millions via des podcasts natifs, c’est-à-dire créés de toute pièce par des médias indépendants et non par des radios, le podcast fait bien souvent rêver. Beaucoup de professionnels pensent également qu'il est plus facile de réaliser un podcast que des vidéos (ce qui n’est pas forcément le cas). Mais comment savoir si ce média est fait pour vous ? Comment plonger dans ces nouveaux codes ? Voici quelques éléments pour vous aider dans vos prises de décision.


1. Pourquoi faire un podcast ?


Chuchoter à l’oreille de ses clients

Un podcast c’est d’abord rentrer dans l’intimité client. En effet la voix sans l’image est écoutée avec beaucoup plus d’assiduité et offre un lien unique avec son audience. Personnellement je peux parcourir rapidement un article ou le commencer et le laisser pour finir plus tard mais je reste concentrée sur le podcast.


Rendre accessible son expertise

Par des formats courts ou grâce à des témoignages, le podcast peut rendre plus facilement accessible, de manière claire, des sujets complexes. Encore une fois, en tant qu’expert d’un domaine, il n’est pas question de parler en utilisant un jargon compris par vos pairs, mais de démocratiser son savoir et ses connaissances ou d’apporter des angles variés sur le sujet abordé dans le podcast.


Enrichir son réseau

En menant régulièrement des interviews avec des personnes très variées, vous serez amenés à croiser des regards et à rencontrer des interlocuteurs passionnants. Ces échanges peuvent réellement nourrir votre pratique.



2. Ne soyez surtout pas pressé

Si vous souhaitez créer un podcast par peur de la vidéo et parce que vous pensez que ce sera un moyen de développer rapidement votre clientèle, il vaut mieux renoncer.


Le podcast implique un travail important

  • l’écriture car il ne suffit pas de s’enregistrer au dictaphone

  • le choix des intervenants,

  • l’organisation des enregistrement,

  • le montage et l'hébergement

  • le marketing et la communication ...

De la régularité et de la constance

Idéalement il faudrait publier un podcast par semaine. Et votre communauté ne sera réellement fidèle qu'après une dizaine d'épisodes. De plus votre communauté d'auditeurs ne vous écouteront pas forcément avec un besoin d'achat immédiat. Par contre, le podcast permet de fidéliser les clients existants et de rassurer des clients potentiels, voire de les transformer en ambassadeurs.


Si votre recherche de nouveaux clients est urgente, il conviendra de préférer mettre en place des stratégies de référencement payantes , des publicités ou des programmations de webinars précis sur une thématique ciblée.



3. Construire un bon podcast : les étapes clefs


Qu’attendent vos auditeurs ?

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du podcast, il vous faudra choisir une thématique, mais pas uniquement sous un angle d’expert. Ainsi, en tant qu’avocat si vous souhaitez communiquer autour du droit du travail, réfléchissez d’abord à qui vous vous adressez ? Quelles sont vos cibles ? Les employeurs, les salariés, leurs deux ? Quelles problématiques rencontrent-ils ? Quels contenus existent déjà ?

Les auditeurs n’attendent pas un cours sur le droit du travail, mais des réponses à des questions plus précises. Reprenez les questions que l’on vous pose le plus souvent ou une thématique spécifique comme le travail et la vie privée.


Quel format choisir ?

Là encore, vous pourriez demander à vos clients qu’est-ce qu’ils aimeraient entendre ou lire. Des formats longs ou courts ? Des interviews, des témoignages, des flash sur des points qu’ils n’ont pas compris ? Un décryptage d’idées reçues ? Vous pouvez également alterner des formats. Mais comme pour la rédaction d’un ouvrage il est essentiel de prévoir sa trame.


Travailler le marketing de son podcast

Du titre de votre podcast, à sa description en passant par son introduction et sa vignette (image qui présente le podcast) , tout doit être aligné et vous ressembler. Il convient de penser à l’identité de votre podcast. Souhaitez-vous un format dynamique, rapide, concis ou au contraire prendre le temps, creuser un sujet avec d’autres intervenants, rassurer vos auditeurs sur d’autres aspects.


Le son ne trompe pas

Quand on passe en phase de réalisation il est impératif de bien s'équiper de micro performant. Si un internaute peut s'accommoder d' une mauvaise qualité d'image, un mauvais son ne pardonne pas. Vous pouvez également choisir de regrouper vos réalisations et d'enregistrer dans des studios pourvu de tout le matériel nécessaire.


Avoir trois émissions d’avance !

La vie est pleine d'imprévus et il nous l'avons vu la régularité est un élément important. Il vaut mieux donc prévoir plusieurs épisodes d'avance afin de ne pas être pris au dépourvu et perdre une audience qui a commencé à s'installer. Cela impose de l'organisation et également d'établir un calendrier éditorial des podcasts.


Difficile en quelques lignes de se faire état de tous les éléments pour se lancer dans l'aventure du podcast. Nous espérons que ces premiers points vous permettront surtout d'envisager si le podcast est fait ou non pour vous. Par ailleurs, certains d'entre vous se rêvaient peut être journaliste radio ! Je sais que ma préférence a toujours été vers l'audiovisuel (avec même un passage dans le cinéma dans mes jeunes années ;-) et compte tenu de l'implication que vous y mettez, le choix de votre canal de communication doit vous fait plaisir !